SES@M Assistance Informatique
SES@M Assistance Informatique

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[DOSSIER] Overclocking d'un Intel core i5 4670K - 3° partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Xavier

avatar
Administrateur
Dans le tableau ci-dessous, récapitulation de la config pour permettre l'OC :







Une fois le PC assemblé, Windows installé, on procède à quelques tests pour se faire une idée et vérifier que tout est en ordre.

On lance une session d'OCCT afin de voir les T° du CPU, vérifier que les ventilos réagissent bien.




Si tout est ok, la séance d'OC est ouverte cheers 






1) La première étape est d'apporter des modifications dans le bios pour que l'OC puisse être supporté :


(Pour ne pas surcharger ce post déjà long, les paramètres du BIOS sont accessible via ce lien ci-dessous :)

Paramètres du BIOS de la carte mère Asus Z87-PLUS





2) ensuite on fixe une fréquence CPU, 4 GHz ou 4,1 GHz par exemple car c'est une valeur qui normalement ne pose pas de problème :







3) Qui dit augmentation de fréquence dit tôt ou tard augmentation de voltage

Pourquoi ?

Car si le CPU fonctionne à une fréquence plus élevée, il lui faut plus d'énergie.

Mais, en même temps, il faut veiller à minimiser au maximum l'apport en voltage.

Pourquoi ?

Parce que augmentation du voltage CPU (= vcore) = augmentation de la T° du CPU


On va donc redémarrer la machine avec une fréquence du CPU de 4 GHz en laissant le vcore à sa valeur d'origine, soit 1,100v





4) Il peut se passer alors plusieurs choses :


- soit le PC refuse de booter

- soit le PC démarre mais reboote tout seul en cours de chargement ou "freeze"

- soit le PC démarre sous Windows mais "freeze" assez rapidement ou un "BSOD" apparaît

- soit tout semble bon




"freeze" = PC bloqué, figé

"BSOD" = "blue screen of death" ou "écran bleu de la mort"








5) Dans les 3 premiers cas, on va augmenter légèrement le vcore de 1,100 à 1,115 à 1,120...jusqu'à ce que le PC démarre sous Windows





6) Une fois sous Windows, même sans freeze ou sans BSOD ou sans reboot sauvage, cela ne signifie pas que l'OC est réussi


Il faut lancer des logiciels de test qui font tourner les 4 coeurs à 100% afin de vérifier :


- si le PC est bien stable (si ce n'est pas le cas, très vite, dès que le test va démarrer, le PC va rebooter ou planter ou freezer)

- si les T° sont correctes


Si le PC plante ou redémarre ou fige, c'est qu'il manque de vcore


---> Retour vers le bios et augmentation progressive du vcore et test à chaque fois.


Dès que le PC passe avec succès les tests, il faut essayer de l'utiliser en conditions réelles : jeux...


Un OC réussi = PC stable dans toutes les situations quotidiennes (jeu, bureautique, multimédia...)





7) Une fois le PC "stabilisé" à 4 GHz, on peut essayer d'atteindre la palier suivant : 4,1 GHz


- toujours en stabilisant à l'aide du vcore

- toujours en surveillant les T°





8)Et ainsi de suite palier par palier : 4,2 GHz, 4,3 GHz...

En "aircooling" (= refroidissement par air), il ne faut pas dépasser 1,300v

La , pour être acceptable ne doit pas dépasser 70°C en pointe



Si ça chauffe trop, soit il faut redescendre le vcore et donc la fréquence, soit améliorer le refroidissement.









Parvenu à 4,2 GHz avec un vcore de 1,120v, les commencent à grimper.

Il aurait sûrement été possible de continuer en "aircooling" jusqu'à 4,3 GHz


Par ailleurs, nous avons la chance d'être tombé sur un bon CPU.

Pourquoi ?


Parce qu'il n'est pas trop gourmand en vcore.


Voici un tableau réalisé par Harware.fr avec une moyenne des vcore nécessaires pour stabiliser le CPU à différentes fréquences :





Or, nous allons le voir un peu plus loin, à 4,4 GHz, notre CPU ne réclame que 1,195v au lieu de 1,300v

Cette différence est à notre avantage et va nous permettre de poursuivre l'OC plus loin.



Voici un tableau comparatif avec le vcore nécessaire à notre CPU selon différentes fréquences et la moyenne établie par le site Hardware.fr :




Ce tableau montre combien le comportement d'un même type de CPU peut varier d'un modèle à l'autre.

On ne peut donc prévoir à l'avance jusqu'à combien un CPU montera en fréquence.

Là, c'est la "loterie" pure et simple Laughing , on peut tomber sur un "excellent" ou un "mauvais" CPU.

("Excellent" ou "mauvais" en terme d'OC bien-sûr.)







Nous disions quelques lignes lignes plus haut :

Il aurait sûrement été possible de continuer en "aircooling" jusqu'à 4,3 GHz
|
Mais pour continuer plus sereinement Laughing et limiter la montée en T°, nous allons modifier le refroidissement du CPU.


Nous allons passer de l'aircooling au watercooling.


Nous allons donc abandonner notre ventirad au profit d'un waterblock :




Evidemment le watercooling ne se résume pas à un simple et unique waterblock Laughing 



Voici les éléments utilisés pour la mise en place du watercooling :





- un waterblock







- une pompe + réservoir







- un radiateur (2 x 120) et donc 2 ventilateurs de 120mm







- les tuyaux et raccords







- liquide de refroidissement







Nous voilà parés pour poursuivre notre OC cheers





L'étape suivante a été 4,3 GHz


vcore : 1,130v

T° max : 61°C










La fréquence actuelle est de 4,4 GHz


vcore : 1,195v

T° max : 65°C







Des en hausse de 61°C à 4,3 GHz à 65°C à 4,4 GHz


C'est tout à fait normal puisque :


- le vcore est passé de 1,130v à 1,195v

- la fréquence a augmenté





[ Remarque : les T° atteintes avec le logiciel "OCCT 4.4.0" sont à relativiser.

En effet, ce type de programme est uniquement conçu pour faire fonctionner le CPU au maximum de ses capacités.

C'est donc très spécial. Aucun programme, jeu ou autre application ne sollicitera autant le CPU, donc aucun programme ne le fera autant chauffer.

Si l'on atteint 65°C avec OCCT, on peut estimer avoir une marge, dans la réalité de 5 à 10°C.

Cela signifie qu'en conditions réelles d'utilisation, la T° du CPU n'excédera sans doute pas 55 à 60°C
. ]






Nous sommes encore loin de la barre des 1,300v voire 1,350v

Mais plus on monte, plus le passage d'un palier à un autre (4,4 Ghz à 4,5 Ghz par exemple) devient difficile.


En effet :

- pour passer de 4,2 GHz à 4,3 GHz, le vcore est monté de 1,120v à 1,130v

- pour passer de 4,3 GHz à 4,4 GHz, le vcore est monté de 1,130v à 1,195v


Autrement dit, dans le premier cas une augmentation de 0,010v a suffi

Dans le second cas, il a fallu une augmentation de 0,065v soit 6 fois plus...ce qui implique évidemment une montée en T° en conséquence.





Une petite remarque à propos de la pâte thermique

Cet élément peut paraître anodin et il est vrai qu'il n'est pas d'une extrême importance sur une config basique.


Mais dans le cas d'OC, où la montée en vcore engendre inévitablement une montée en T°, la chasse au moindre degré est de rigueur Laughing

(Tests Pâtes Thermiques)


J'ai donc réalisé un petit test en retirant la pâte thermique que j'avais mise : Zalman ZM-STG2 Super Thermal Grease

J'ai mis à la place une pâte thermique quelconque.


Voici 2 relevés de températures. A gauche ci-dessous, avec la pâte thermique Zalman, à droite l'autre pâte thermique :






Inutile de dire que dès que j'ai vu les T° atteintes, j'ai arrêté le test, éteint l'ordi et remis "illico presto" de la pâte thermique Zalman Laughing





Prochain palier à 4,5 GHz...peut-être si j'ai le courage bounce ...et si le CPU accepte cette fréquence drunken







Nouveau palier franchi à 4,5 GHz

vcore : 1,250v

T° max : 72°C



Evidemment vcore en hausse ainsi que la

Le vcore est passé de 1,195v à 4,4 GHz à 1,250v à 4,5 GHz

La T° max est passée de 65°C à 72°C


Evidemment, cette T° ne se retrouvera heureusement pas en usage quotidien.

Voici les T° réelles relevées sur une durée de 24h :







Un premier tableau pour montrer la progression du vcore en fonction de la fréquence du CPU :



Note : ce graphique illustre bien "l'envolée du vcore"





Un second tableau pour montrer la progression de la T° en fonction de la fréquence du CPU :



Note : ce graphique nécessite une petite explication Laughing 

En rouge, il s'agit de T° relevées avec le ventirad Zalman

En vert, il s'agit du circuit de watercooling

On voit fort bien l’intérêt du watercooling qui se permet un "petit" 61°C à 4,3 GHz quand l'aircooling est déjà à 70°C à 4,2 GHz affraid

Le watercooling nous permet également d'atteindre les 4,5 GHz en atteignant "seulement" 72°C

A combien la T° serait montée à 4,5 GHz, en aircooling, sachant qu'elle était déjà de 70°C à 4,2 GHz
? drunken






Etant donnée la T° de 72°C à 4,5 GHz, ce sera ici notre dernier palier pour du H24.


En effet, le but recherché est d'augmenter au maximum la fréquence et donc la puissance du CPU pour une utilisation quotidienne.

La atteinte de 72°C est donc celle qui détermine la fin de l'OC.

Si nous voulons augmenter l'OC pour du H24, il faut optimiser encore le refroidissement pour rester en dessous de la barre des 70/72°C.


Nous ne sommes qu'à 1,250v de vcore et il serait possible de "pousser" encore plus loin.

D'ailleurs des tests ont été faits :

http://www.59hardware.net/articles/processeurs/processeurs-intel-haswell-4770k-%26-4670k,-le-face-%C3%A0-face-2013060114332/11.html

Le i5 4670K est configuré à 4.7GHz mais avec 1.5V pour assurer sa stabilité.

Les températures montent dangereusement car elle frôle les 100°C.

Idéalement elles ne doivent pas dépasser les 70°C sur de longues périodes.


_________________
SES@M Assistance Informatique - N° SIREN/SIRET : 514672021/00011
Voir le profil de l'utilisateur http://finael.eala.free.fr/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum